Slimane Azayri

Slimane Azayri

L'excellence en matière de formation: ce qui différencie les militaires des civils

Je crains qu'il y ait des limites à s'inspirer de la formation des forces spéciales (donc commandos militaires) pour améliorer les autres formations, notamment dans les domaines civils. Comme facteurs limitatifs, je pense surtout aux particularités suivantes:
- les cycles de formation y sont réalisés en milieu presque fermé, c'est-à-dire avec peu d'échanges avec l'environnement extérieur, surtout civil.
- l'organisation de la vie militaire et , a fortiori, de celle des éléments des forces spéciales,  est très hiérarchisée, ce qui donne une autonomie réduite aux individus si ce n'est à titre temporaire dans le cadre d'un emploi du temps strict.
- les forces spéciales pouvant réaliser à tout moment des opérations ou interventions sur le terrain même en temps de paix, l'efficacité et la solidarité des éléments qui les composent, notamment lors des sessions de formation et de perfectionnement, s'imposent à ces derniers comme une évidence du fait qu'ils engagent collectivement l'intégrité physique de chacun d'entre eux. L'efficacité du groupe dépend des performances de chacun et la vie de chacun dépend de la solidarité du groupe. On est bien loin de la vie civile, surtout au vu des comportements, parfois individualistes à l'excès de la majorité d'entre nous.



14/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres