Slimane Azayri

Slimane Azayri

Energies renouvelables et croissance économique

Les pays déjà engagés dans la transition énergétiques ont-ils, eux, un modèle économique ? J'en doute. Il s'agit d'abord pour eux d'exploiter; dans le cadre de règles de plus en plus contraignantes imposées par les objectifs de réduction des émissions de gaz à l'origine des désordres climatiques actuels et à venir, les opportunités de généralisation d'industries propres dans les créneaux existants et nouveaux avec pour effets la contribution au redémarrage de la croissance et des création d'emplois.
L'exploitation des gaz de schistes aux USA, le retour au charbon en Allemagne, ne signifie pas un retournement de stratégie de leur part. C'est plutôt un choix de raison qui leur permet de maintenir la croissance. Dans le cas de l'Allemagne, c'est aussi la seule façon de combler dans l'immédiat le déficit en énergie électrique qu'entraine la fermeture graduelle des centrales nucléaires.
Dans tous les cas, et quels que soient les choix de politique économique en contradiction visible avec le renouvelable, y compris en Algérie où il semble que les gaz de schistes sont en voie d'exploitation, il reste toujours indispensable de garder en vue et en vie un programme de développement des énergies durables en associant - et c'est important pour l'Algérie- la réalisation des industries et services nécessaires pour ce faire. C'est là un choix stratégique de long, voire de très long terme.



18/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres