ANZAR le site de Slimane Benelhadj

ANZAR le site de Slimane Benelhadj

Questions sur les musulmans, l'islam et la politique

1.  L’islamisme : un moyen de légitimer le détournement et le gaspillage de la rente pétrolière ?   L'islamisme ou l'islam réduit en idéologie (s) politique (s) ne connait, à mon humble avis,  le succès relatif actuel que du fait d'avoir  été nourri depuis des décennies par les régimes (je ne dirai pas « systèmes » car c'est une notion complexe, ...

Le président de la république du Cameroun serait -il décédé ?

Une rumeur court à ce sujet. Je suppose que ce n'est pas la première fois vu la nature dictatoriale du pouvoir au Cameroun, comme dans maints autres pays africains, dont l'opacité n'est pas le moindre défaut. A mon avis, il est gravement malade, donc dans l'incapacité partielle ou totale d'exercer le pouvoir. Pire, l'hypothèse d'une usurpation du pouvoir présidentiel par ses proches, facilitée par le fait que Paul Biya a depuis longtemps inclu le silence et l'absence prolongé...

Algérie : Ahmed Ouyahia appelle à la privatisation des entreprises publiques

Oui, d’accord avec Said Djaâfar, la police politique est toujours là. A moins qu’il se soit produit une révolution politique que les algériens n’aurait ni vue passer ni encore moins faite. Un miracle, en un mot. 2- Ce qui est dommageable pour tous les algériens est que les entreprises publiques soient devenus des « danseuses » et « danseurs » entretenus par le Trésor public qui y a engloutis des centaines de milliard de dinars depuis les anné...

"Le véritable niveau du dinar est proche du marché informel ", selon l'ancien ministre du commerce, Benmeradi

Il est pour le moins paradoxal qu’un membre du gouvernement: 1- mette en cause le dispositif de cotation du dinars qui, pourtant, est toujours en vigueur; 2- Encourage les acteurs cachés et les utilisateurs du marché parallèle des changes à attaquer encore et toujours le dinar par le seul fait d’attribuer (au dit marché) une efficience qu’il dénie au dispositif officiel dont il est sensé être l’un des défenseurs; 3- Pousse à...

"Le pouvoir algérien bloqué par les manifestations"

Il parait clair que si les algérien.nie.s commencent à sortir dans la rue et manifester, c’est pour répondre aux sollicitations plus implicites qu’explicites de certains secteurs du pouvoir politique. Le but, comme à  peu près en octobre 1988, semble être de faire changer le rapport de force interne du pouvoir dans le sens d’un changement du personnel dirigeant dans le cadre de la continuité du système en place. Les algé...
                 

 

 

 

 

 

 

 

  • Slimane : Oui, tout à fait Lynda sur cette photo
  • Lynda : Des sommets emouvants à la grandeur des enfants qu'ils ont enfantés sur cette photo

Vous recherchez ? :